Formes de Luxe

Le magazine de l'emballage de luxe

Formes de Luxe

Pusterla 1880 rachète Virojanglor

Pusterla 1880 rachète Virojanglor

Deux entreprises familiales spécialisées dans le packaging secondaire viennent de sceller leur union. En rachetant Virojanglor, fabricant français de packaging métal et multi-matériaux, Pusterla 1880, expert italien de l’étui et du coffret en carton, confirme le souhait des deux entités de se développer davantage dans le secteur du luxe.

Cette annonce arrive quelques mois seulement après le rachat d’Interesting Sourcing, fabricant de solutions packaging multi-matériaux, par Virojanglor. « Nos entreprises sont ancrées dans les mêmes secteurs (parfums/cosmétiques, vins/spiritueux) et partagent une même clientèle. Notre but est d’élargir notre gamme de produits au-delà du carton, et il nous manquait une expertise dans le métal, ainsi que dans les produits multi-matériaux, très demandés sur le marché actuel. Nous nous sommes très vite entendus avec Virojanglor sur nos modes opératoires et sur notre approche de l’activité sur le long terme », explique Roberto Marini, administrateur délégué chez Pusterla 1880. « Tout en restant dans le secteur du luxe, on se doit d’élargir notre offre, afin de répondre aux exigences de nos clients », poursuit-il.

Outre la maîtrise de nouveaux matériaux et process, le groupe compte ainsi compléter son offre de services tout au long de la supply chain, y compris dans le domaine du copacking, du stockage et même de la livraison produit. « Principal driver du marché du luxe », selon Roberto Marini, l’innovation reste aussi une priorité clé : « La volonté du groupe est de créer une cellule commune dédiée qui pourra apporter de la valeur ajoutée à la totalité de l’offre. »

D’un point de vue industriel, ce rachat offre à Pusterla 1880 – dont la totalité de la production est implantée en Europe, à travers sept usines, en Italie, en France, en Angleterre et en Roumanie – une présence en Asie, où Virojanglor travaille avec des partenaires historiques en Chine. « Notre modèle a toujours été de développer l’activité en partenariat avec nos usines, et non pas de faire simplement du sourcing. Pusterla partage cette même conception des choses », souligne Éric Boin, directeur général de Virojanglor.

La nouvelle entité prévoit un chiffre d’affaires de 100 M€ en 2018, avec une répartition de 80 % provenant de l’activité Pusterla 1880 (600 collaborateurs) et 20 % de Virojanglor (22 employés). Pusterla 1880 contrôle désormais 51 %, les 49 % restants étant répartis entre les actionnaires de Virojanglor, à savoir Jean-David Curiel, son président, Éric Boin, et Grégoire Levet, directeur général d’Interesting Sourcing.

Sans donner de chiffres précis, Roberto Marini confirme que le groupe a des « ambitions de croissance importantes ». Mais gare à ceux qui ne voient dans cette transaction que l’aspect purement financier : « Nous sommes deux sociétés familiales inscrites dans le long terme » !

Alissa Demorest

L'actualité formes de luxe

Nos articles les plus populaires

-
Les Bouchages Delage en mode connecté
-
3D Print explore l’avenir de la fabrication additive
-
MakeUp In retrouve Luxe Pack à Shanghai

ABONNEZ-VOUS À Formes de Luxe

JE M'ABONNE
Novembre 2017 - N°121 Janvier 2018 - N°122 Mars 2018 - N°123