Formes de Luxe

Le magazine de l'emballage de luxe

Formes de Luxe

Les Bouchages Delage & Tapì contemplent l’avenir

22-07-19

Les Bouchages Delage & Tapì contemplent l’avenir

« L’acquisition des Bouchages Delage par le groupe Tapì est une alliance dont le but commun est d’aller plus loin et plus vite », explique Christian Delage, P-dg du fabricant cognaçais spécialiste du bouchage pour spiritueux. L’entreprise familiale — fondée par la grand-mère du dirigeant en 1941 —, a annoncé la vente au groupe italien en mai dernier. La famille Delage détient désormais
10 % du groupe Tapì. Avec un chiffre d’affaires combiné qui s’élève à presque
80 million d’euros (chiffres 2018), le groupe se positionne « à priori comme leader mondial du bouchon à tête », selon Christian Delage. Et pourquoi avoir conclu avec Tapì ? « Dans l’optique d’un rapprochement, c’est bien Tapì qui était le plus complémentaire : nous sommes tous les deux experts des bouchons à tête pour spiritueux, mais Les Bouchages Delage sont à la base spécialistes du liège tandis que Tapì est davantage focalisé sur le synthétique. De plus, nous sommes principalement ancrés dans le marché premium, Tapì est très peu présent en France et de notre coté il y a du chemin à faire sur les marchés à l’étranger », rajoute Christian Delage.

En effet, Les Bouchages Delage ne cachent pas leurs ambitions internationales. L’activité export de l’entreprise, pilotée par Jean-Baptiste Delage (quatrième génération de la famille), représente environ 20 % du chiffre d’affaires à ce jour, un pourcentage que le fabricant souhaite augmenter sensiblement. « Tapì bénéficie d’une forte présence à l’international et nos clients — principalement les grands groupes de spiritueux — souhaitent que nous ayons une présence plus forte à travers le monde. L’alliance va nous permettre de tenir nos positions, de développer ensemble et de nous étendre sur d’autres continents », explique Christian Delage.

En sus de sa production en Italie, Tapì est implanté industriellement en Argentine et au Mexique, où le groupe a racheté l’entreprise Tapones Escobar en 2014, « la plus ancienne fabrique de bouchage mexicaine », et dont une grande partie de la production est dédiée à la tequila, explique Roberto Casini, P-dg du groupe Tapì. Le groupe s’est implanté en Argentine en 2017, où il transfère progressivement son savoir-faire principalement au service des marques de Pisco, (un type d’eau de vie en provenance du Pérou et du Chili). L’Argentine est désormais le pôle de fabrication du groupe pour toute l’Amérique du Sud.

Côté innovation, en 2018 Les Bouchages Delage ont lancé Primo Connect, leur premier bouchon connecté à échelle industrielle et Tapì a développé Abor, une collection à base de résidus de distillation.

Alissa Demorest

L'actualité formes de luxe

ABONNEZ-VOUS À Formes de Luxe

JE M'ABONNE
Mars 2019 - N°129 Mai 2019 - N°130 Juillet 2019 - N°131