Formes de Luxe

Le magazine de l'emballage de luxe

Formes de Luxe

Le luxe en avant chez Van Genechten Packaging

28/06/2019

Le luxe en avant chez Van Genechten Packaging
Stephanie Fraikin

Nouvelle presse huit couleurs, équipements de contrecollage de dernière génération et lignes additionnelles de production de coffrets rigides : en Lettonie, en Hongrie ou encore en Russie, cette année un tiers des 19 M€ d’investissements réalisés au sein du groupe Van Genechten Packaging (VGP) a été affecté à une montée en puissance des équipements visant les segments du luxe. Directeur général groupe, Frédéric de Somer n’en fait pas mystère : doucement mais sûrement, le groupe belge — l’un des principaux producteurs indépendants de carton en Europe pour les marchés de la grande consommation/distribution — poursuit sa stratégie de premiumisation.
« Notre déploiement sur le haut de gamme s’est accéléré avec les rachats entre 2010 et 2015 de l’usine Kvadra Pak à Riga, d’Ostprint près de Moscou et des installations Stora Enso à Komarom, mais les premiers jalons avaient été posés dès 1995 avec l’acquisition du site Dupuy près d’Angoulême ». À l’époque, cette usine du groupe Cartotec réalisait 50 % de son chiffre d’affaires sur le segment des champagnes : « depuis son intégration à VGP, sa part de premium a atteint 100% avec une spécialité sur les vins et spiritueux (champagne, cognac, whisky…) ».

S’il reste numéro un sur les marchés du luxe, le site angoumoisin n’est plus le seul à être dédié aux produits à valeur ajoutée : à Riga, les coffrets montés affichent toutes options en matière d’embellissement (impression UV, gaufrage, dorure à chaud…) pour cibler l’épicerie fine (chocolatiers en tête) et la cosmétique tandis qu’à Komarom les techniques de microcannelure en format XXL (162cm) associées aux nouvelles lignes de production de coffrets rigides intéresseront les marques d’accessoires de luxe.

« Sur un chiffre d’affaires global d’environ 265 M€, la part de premium est montée à 40 M€ », indique Frédéric de Somer, « et c’est assez logique :
Van Genechten Packaging a toujours beaucoup misé sur l’innovation en investissant dans le développement. Conjuguée à notre puissance de frappe (200 000 tonnes de carton par an) et à notre expertise en matière de supports des plus simples aux plus techniques, cette capacité d’innovation faisait du luxe un prolongement naturel
».

Notons qu’entre pelliculages biodégradables élaborés à partir de cellulose, systèmes de cales inédits pour assurer l’inviolabilité des packs (sans avoir à utiliser de fenêtre PET) et étuis-objets à vocation re-use : les dernières innovations griffées VGP pour Courvoisier, Neisson ou Tsarine mettent le développement durable à l’honneur : « les marques du luxe sont très sensibles aux arguments environnementaux. Le plastique étant de plus en plus souvent mis à l’index, nos trois centres d’innovation en France, en Allemagne et en Belgique, travaillent en synergie pour offrir les alternatives les plus satisfaisantes possible tant du point de vue esthétique et technique qu’écologique ».

Christel Trinquier

Formes de Luxe
1 /

Le luxe en avant chez Van Genechten Packaging

© Stephanie Fraikin

© Stephanie Fraikin

© Stephanie Fraikin

© Stephanie Fraikin

L'actualité formes de luxe

ABONNEZ-VOUS À Formes de Luxe

JE M'ABONNE
mars 2019 - N°129 mai 2019 - N°130 juillet 2019 - N°131