Formes de Luxe

Le magazine de l'emballage de luxe

Formes de Luxe

Pour la cosmétique, la boutique physique résiste

10/09/2018

Pour la cosmétique, la boutique physique résiste

En France, en matière d’achat de parfums et cosmétiques, le magasin physique ne semble pas en passe d’être remplacé par l’e-commerce, selon la deuxième édition d’une étude sur le parcours clients menée par la Fédération française de la Parfumerie sélective et l’Ifop.

La boutique reste le lieu d’achat préféré pour 73 % des consommatrices interrogées, avec 43 % qui choisissent ce mode d’achat traditionnel afin de bénéficier de l’expertise des conseillères ; soit une augmentation de 9 % versus la première étude. Par catégorie de produit, ce sont les parfums et les soins qui attirent le plus de visites (74 % pour chaque segment) suivi de près par le maquillage, 71 %. Mais Internet a comme avantage de proposer des comparateurs de prix ou de permettre l’acte d’achat à toute heure. Parmi les consommatrices qui achètent en ligne, 60 % disent apprécier les « prix intéressants » (10 % de plus que l’année précédente) et 47 % le côté pratique, surtout pour les ré-achats de produits de soins, moins pour le parfum ou le maquillage.

Sans surprise, l’expérience qu’elles peuvent trouver en boutique reste primordiale pour les clientes ; 44 % d’entre elles expliquent que c’est « l’imaginaire que développent les produits de beauté » qui les pousse à acheter en boutique. « Informés en temps réel grâce à Internet, les clients qui franchissent la porte des magasins sont à la recherche d’une vraie mise en scène des produits et d’une expérience personnalisée », conclut William Koeberlé, président de la FFPS.

Alissa Demorest

L'actualité formes de luxe

ABONNEZ-VOUS À Formes de Luxe

JE M'ABONNE
mars 2019 - N°129 mai 2019 - N°130 juillet 2019 - N°131