Formes de Luxe

Le magazine de l'emballage de luxe

Formes de Luxe

Pour la cosmétique, la boutique physique résiste

Pour la cosmétique, la boutique physique résiste

En France, en matière d’achat de parfums et cosmétiques, le magasin physique ne semble pas en passe d’être remplacé par l’e-commerce, selon la deuxième édition d’une étude sur le parcours clients menée par la Fédération française de la Parfumerie sélective et l’Ifop.

La boutique reste le lieu d’achat préféré pour 73 % des consommatrices interrogées, avec 43 % qui choisissent ce mode d’achat traditionnel afin de bénéficier de l’expertise des conseillères ; soit une augmentation de 9 % versus la première étude. Par catégorie de produit, ce sont les parfums et les soins qui attirent le plus de visites (74 % pour chaque segment) suivi de près par le maquillage, 71 %. Mais Internet a comme avantage de proposer des comparateurs de prix ou de permettre l’acte d’achat à toute heure. Parmi les consommatrices qui achètent en ligne, 60 % disent apprécier les « prix intéressants » (10 % de plus que l’année précédente) et 47 % le côté pratique, surtout pour les ré-achats de produits de soins, moins pour le parfum ou le maquillage.

Sans surprise, l’expérience qu’elles peuvent trouver en boutique reste primordiale pour les clientes ; 44 % d’entre elles expliquent que c’est « l’imaginaire que développent les produits de beauté » qui les pousse à acheter en boutique. « Informés en temps réel grâce à Internet, les clients qui franchissent la porte des magasins sont à la recherche d’une vraie mise en scène des produits et d’une expérience personnalisée », conclut William Koeberlé, président de la FFPS.

Alissa Demorest

L'actualité formes de luxe

Nos articles les plus populaires

-
Innovations Luxe Pack Monaco : bouchage & capots
-
Louis Vuitton parfume la maison
-
Question de Matière selon American Supply

ABONNEZ-VOUS À Formes de Luxe

JE M'ABONNE
Juillet 2018 - N°125 Septembre 2018 - N°126 Novembre 2018 - N°127