Formes de Luxe

Le magazine de l'emballage de luxe

Formes de Luxe

E-commerce: l’enseignement de la Chine

E-commerce: l’enseignement de la Chine

Si les marques et les distributeurs veulent une vision de ce à quoi ressemblera l’e-commerce dans un proche avenir, ils devraient se tourner vers le marché chinois, explique un rapport du Boston Consulting Group et d’Alibaba Group. Pourquoi la Chine est-elle si loin devant les autres marchés mondiaux dans ce domaine ? C’est en partie parce que lorsque le commerce en ligne a débuté sa croissance dans les années 1990, le retail traditionnel en Chine était largement sous-développé par rapport à l’Occident. Mais à mesure que les revenus et les habitudes de consommation augmentaient, le commerce électronique est « rapidement devenu la norme », selon ce même rapport. Et les chiffres soutiennent cette théorie : les consommateurs chinois ont dépensé 750 Mrds$ en ligne en 2016 – soit plus que les marchés américain et britannique réunis – dans des catégories aussi variées que les voitures de luxe et l’alimentation biologique. Les Chinois se sont également tournés très tôt vers le commerce via leur mobile : ce canal devrait représenter 74 % du commerce électronique total en Chine d’ici à 2020, contre 61 % en 2016.

En Chine, les plates-formes de commerce dites “intégrées” (à savoir celles qui incluent le commerce digital, le paiement, les médias sociaux, le streaming vidéo et les fonctions de recherche) rendent aussi l’expérience shopping plus fluide. Par conséquent, plutôt que d’acheter sur les sites web des marques, que les consommateurs chinois visiteraient rarement d’ailleurs, ils font leur shopping sur des marchés en ligne, tels que Taobao et WeChat, des « super applis tout-en-un ». Taobao, à l’origine une vaste boutique en ligne, s’est transformé en un hub social et de divertissement, tandis que WeChat (l’appli de messagerie chinoise) est désormais une plate-forme où les utilisateurs peuvent également acheter et vendre des produits.

Le rapport conclut que pour favoriser une croissance du commerce durable et rentable, les entreprises en Chine doivent construire un modèle omnicanal intégré. « Dans ce nouveau monde, la distinction entre le commerce en ligne et hors ligne disparaît, et la façon dont le consommateur pense et se comporte sur tous les canaux détermine la façon dont le commerçant gère ses opérations. »

Alissa Demorest

L'actualité formes de luxe

Nos articles les plus populaires

-
InnerWorkings : La croissance est dans le carton
-
Des pinceaux couture chez Cosmogen
-
Piramal mise sur l’Europe

ABONNEZ-VOUS À Formes de Luxe

JE M'ABONNE
Mars 2018 - N°123 Mai 2018 - N°124 Juillet 2018 - N°125