Rencontre avec Chantal Landry

Directrice marketing de Bourjois

Bourjois lance deux nouveautés, le rouge à lèvres Mon Rouge édition, et la Queen Attitude avec un khôl kajal et un mascara volume.

Bourjois présente Mon Rouge édition. Comment son packaging a-t-il été conçu ?
Chantal Landry  : Notre premier souci est de faciliter la vie des femmes. En emprisonnant le bulk directement dans le culot transparent du rouge à lèvres, la teinte est immédiatement identifiable.
Nous avons aussi voulu un objet chic, un véritable bijou de sac. D’où ce tube noir, brillant, gravé dans le moule, aux lignes douces et élégantes. La sérigraphie, en deux couleurs, est un clin d’œil à la profusion de teintes de la gamme, 18 en tout.

Mon Rouge édition se vend à 11,95 euros. Avez-vous dû renoncer à certains éléments du packaging ?
C. L.  : Certes, nous aurions aimé lester le tube. C’est le seul compromis que nous nous sommes autorisés. Nous voulions revenir à de l’incontournable tant au niveau des formules que du pack.
Car finalement, une fois que les femmes adoptent un rouge à lèvre, elles y restent fidèles et ne cherchent pas la nouveauté avant tout.

Vous lancez également la Queen Attitude avec un mascara volume et un khôl kajal. Là encore, pourquoi avoir choisi ces packagings ?
C. L.  : Nous cherchons toujours la cohérence entre le conditionnement et la promesse produit.
Ce n’est pas un hasard si la découpe du ruban, sur le khôl, est de la même forme que le trait de liner suggéré. Le tout se veut élégant, à l’image de la silhouette du mascara et du khôl.

Propos recueillis par

Voir aussi :

0 | 4 | 8 | 12 | 16 | 20 | 24 | 28 | 32 | ... | 44