Formes de Luxe

Le magazine de l'emballage de luxe

Formes de Luxe

Le sparkling wine a la côte

26/03/2019

Le sparkling wine a la côte

Sur le marché du champagne, on parle beaucoup de la concurrence des pétillants étrangers. Prosecco et cava en tête. Royaume-Uni, États-Unis mais aussi France où le célèbre effervescent italien a progressé de 14 % l’an dernier : les ventes de prosecco ont augmenté au global de 6 % en 2018.
Une déferlante. Mais il est un autre concurrent du champagne qui gagne du terrain : le crémant. « 80 millions de bouteilles ont été commercialisées en 2018 et l’on tend doucement mais sûrement vers les 100 millions de cols. De fait, avec des prix autour de 6 à 12 € le rapport qualité/prix pour le crémant est excellent », pointe Pierre du Couëdic, directeur de l’Union des producteurs et élaborateurs de crémants de Bourgogne (UPECB). « Le consommateur a pris conscience de la valeur de la notion d’origine ». Les fêtes de fin d’année ont confirmé la tendance : les ventes de crémants de Bourgogne ont augmenté de 4,5 % l’an dernier. En termes de notoriété comme d’image de marque, les crémants s’affirment tant en France qu’à l’international et s’inscrivent dans une logique de montée en gamme. L’UPECB a ainsi lancé ses Éminents : des vins vieillis sur lattes pendant 24 mois au moins au lieu de 12 mois pour un crémant classique. Des démarches similaires ont été mises en place en Alsace et dans la Loire.

Côté look, ces cuvées affichent leur singularité : la champenoise s’efface au profit de formes plus ovales. Des étuis carton ou métal apparaissent qui n’avaient pas cours dans la catégorie. Les coiffes et les plaques de muselets sont de plus en plus souvent personnalisées. Les frontières avec le champagne s’estompent. « Nous étions déjà sur les codes du champagne, qui de son côté se repositionne aujourd’hui sur les codes des vins tranquilles avec des formats plus sobres », explique Pierre du Couëdic. Illustrant la tendance, chez Sleever International comme chez EOS Innovation, sleeves et skins de belle facture viennent habiller indifféremment champagnes et crémants.

Extrait de notre enquête sur le champagne paru dans Formes de Luxe 129.

Christel Trinquier

L'actualité formes de luxe

ABONNEZ-VOUS À Formes de Luxe

JE M'ABONNE
mars 2019 - N°129 mai 2019 - N°130 juillet 2019 - N°131