Le règne de Midas

Le marasme économique dont les pays occidentaux ne parviennent décidément pas à sortir aurait pu laisser présager une certaine retenue dans le secteur du luxe. Mais, en cet automne 2014, l’or, symbole de prospérité et de beauté, est plus utilisé que jamais par les designers et les marques.

Or vintage

Guerlain réédite en cette fin d’année Coque d’Or, un flacon historique en forme de nœud papillon, créé en 1927 par Jacques Guerlain en hommage à Diaghilev. Réalisé en cristal de baccarat bleu, il est peint à l’or 20 carats et baudruché à la main par les « dames de table » de la maison Guerlain.

Or sculptural
Chez Jean Paul Gaultier, c’est l’incontournable "Classique" qui se couvre d’or, métamorphosant l’iconique buste féminin en une réplique hypnotisante de la femme robot du Métropolis de Fritz Lang.

Or édition
Elie Saab y va lui aussi de son édition limitée, sobrement baptisée L’Edition Or. Cette fragrance décrite rayonnante, voluptueuse et addictive ne pouvait se nicher que dans des flacon et étui dorés.

Très Or
La Champagne affiche elle aussi sa prospérité. La maison Alexandre Bonnet a découvert en ses murs, en 2012, un trésor de 497 pièces d’or de $20 US. La bouteille se couvre, en clin d’œil à cette découverte, d’un sleeve doré décoré de pièces qui s’élèvent vers le col, à l’image de bulles d’air.

Or collection
La non moins prospère Charente y va aussi de son refrain. La maison Léopold Gourmel lance une collection de cinq cognacs. Le terme « an » est remplacé par celui de « carat » pour désigner le vieillissement. Une gamme de l’ « Or tendre » 6 carats, au « Vieil or » 20 carats, en passant par l’ « Or fin » 15 carats. La capsule, l’étiquette et le coffret de Quintesse, 30 carats se couvrent naturellement de métal précieux.

Posté le par

Voir aussi :

0 | 4 | 8 | 12 | 16 | 20 | 24 | 28 | 32 | ... | 324