Formes de Luxe

Le magazine de l'emballage de luxe

Formes de Luxe

Texen Beauty Partners entre full service et RSE

Texen Beauty Partners entre full service et RSE

Sophie Gaspin, responsable development, purchasing & sales chez Texen Beauty Partners, fait le point sur la direction stratégique de la division trois ans après son rachat par le groupe industriel français.

Où en est Texen Beauty Partners aujourd’hui ?

Jean-Luc Haulet, senior vice-president worldwide a repris la tête de Texen Beauty Partners, dont le centre névralgique est basé à Paris. De là, nous pilotons l’activité en Europe, aux États-Unis et en Chine où nous avons une équipe sur place d’ingénieurs pack, d’acheteurs/sourceurs, de développeurs et d’inspecteurs qualité. Nous avons donc une équipe solide en Chine qui est au plus proche des usines avec lesquelles nous travaillons et qui est managée par, Dorian Rosati, un ancien ingénieur packaging français qui comprend parfaitement les attentes de nos clients européens.

Quel a été l’impact du groupe sur votre façon de travailler ?

Texen nous a apporté énormément de rigueur et on travaille désormais avec leurs critères de qualité pour impulser une réelle dynamique, notamment au niveau des audits. Tous nos partenaires en Asie ainsi qu’en Europe sont audités par nos équipes en propre.

Quel est votre focus pour l’année en cours ?

Ce sera notamment le développement d’une campagne d’audit RSE. Pour  ce faire, nous nous appuyons sur des entreprises en Asie pour interviewer chacun des sites avec lequel nous travaillons car nous allons rentrer dans un niveau de détail très pointu. La grille de lecture pour cet exercice est la même qu’en Europe ; elle est basée sur le code de conduite des fournisseurs Texen.

L’éco-conception fait intégralement partie de cette démarche. Au sein de Texen Beauty Partners cela peut passer par l’utilisation de matériaux issus de la filière de recyclage, du bois de forêts durablement gérées (pour les manches de pinceaux), le bambou…

Un autre axe stratégique est le marché américain. Texen Beauty Partners a déjà un bureau dans le New Jersey, mais nous voudrions nous renforcer d’une présence sur la côte Ouest avec un bureau en Californie. Nous envoyons une personne de notre équipe en « éclaireur » ; il restera à voir comment le business se développe.

Et côté produits ?

Le makeup reste en pole position, et représente environ 55 % de notre chiffre d’affaires, suivi par le parfum (30 %) et le restant en skincare. La grosse évolution c’est que grâce au service marketing du groupe, nous sommes maintenant en position de devancer la demande du client, autant chez Texen Industries que chez Texen Beauty Partners afin de proposer des solutions complètes, du full-service, dans les trois segments. Nous allons nous allouer le service de partenaires en suivant le même modèle que Beautiful Me, la collection de mascaras full service lancée par Texen l’an dernier ; une offre clé-en-main qui peut être en linéaire en six mois seulement.

Quelles sont les tendances beauté du moment ?

Pour le parfum, on voit clairement la montée des nouveaux gestes de parfumage pour atteindre une cible plus jeune : concrets, sticks, stylos, roll-ons, vaporisateurs de sac…

En make-up, les nouvelles gestuelles font bouger les lignes ainsi que des textures innovantes pour les fards à paupières, dont les formules liquides. Pour répondre à cette demande en termes de pack nous allons aller chercher ce qui est utile pour les formules liquides pour les lèvres et les décliner pour les yeux en changeant la forme de l’applicateur, en travaillant le flockage pour avoir des poils plus longs, par exemple. Entre tous les segments les packs se rejoignent !

Côté pack, la tendance de l’accessoirisation perdure, avec des recherches très pointues dans la customisation. L’impression digitale, voir l’impression digital 3D est une autre axe de croissance.

Quelles sont les autres synergies possibles avec le groupe ?

On n’y est pas encore, mais l’idée est aussi de pouvoir épauler les usines Texen ; il y a de plus en plus de packagings qui incluent des pièces rapportées, des éléments de customisation pour mettre en exergue des éditions limitées ou des one-shot… On doit jouer le jeu de la complémentarité entre nos deux activités !

Alissa Demorest

Formes de Luxe
1 /

Texen Beauty Partners entre full service et RSE

Sophie Gaspin, responsable development, purchasing & sales chez Texen Beauty Partners

L'actualité formes de luxe

Nos articles les plus populaires

-
Avec Trēva, Eastman se lance dans les bioplastiques
-
Montée en impression des papiers de soie
-
Oudin et Yves Rocher prônent la circularité

ABONNEZ-VOUS À Formes de Luxe

JE M'ABONNE
Septembre 2018 - N°126 Novembre 2018 - N°127 Janvier 2019 - N°128