Formes de Luxe

Le magazine de l'emballage de luxe

Formes de Luxe

Stölzle Masnières va de l’avant

Stölzle Masnières va de l’avant

Étienne Gruyez, promu cette semaine au poste de Pdg de la business unit parfumerie et cosmétique chez le verrier Stölzle Masnières, fait le point sur les projets de la division et partage sa vision très positive du marché de la parfumerie.

Parlez-nous de vos projets…

Cette année, nous célébrons nos 200 ans, mais on ne va rien révolutionner ! L’idée est de continuer à être réactif, afin de répondre à la demande de flexibilité de nos clients et de persévérer dans l’innovation. Après, il s’agit du déploiement et de la croissance de la verrerie pour envisager l’installation d’un second four. Nous travaillons là-dessus avec nos clients pour sonder s’il y a bien un besoin et une volonté. Aujourd’hui, nous avons quatre lignes de production et l’idée serait donc de doubler notre capacité. C’est toujours compliqué d’avoir une lecture du marché, mais ce projet pourrait voir le jour dans les deux ou trois ans à venir. Il s’agira d’un investissement d’environ 15 M€ car, avec le four, il y a aussi les lignes de production.

Comment percevez-vous le marché depuis le début de l’année ?

Le parfum est en pleine explosion. Tout d’abord, on constate clairement une lassitude de nos clients envers les flankers et une soif de vraies nouveautés de la part du marché, ce qui se traduit par la volonté de lancer de nouvelles formes. Pour nous verriers, cela induit une activité accrue. Par ailleurs, le marché global des ventes est positif : les marques de luxe qui progressent le moins enregistrent environ 3 ou 4 % de hausse. Sur le haut de gamme, la croissance peut atteindre +10 % chez certaines. Après, il y a des effets de stocks : en 2016 et 2017, tout le monde était un peu craintif et on tirait sur les stocks. Mais on observe aujourd’hui une tendance à remettre les stocks à leur niveau habituel. Bien que l’avenir du marché soit compliqué à prévoir, 2018 devrait être une excellente année.

Y a-t-il des choses dans les tuyaux en termes d’innovation ?

Nous sommes en train de pousser Quali Glass Coat 2.0, notre innovation de décor écologique, présentée lors du salon PCD, en janvier dernier. Nous sommes en phase de pré-industrialisation et nous avons reçu de nombreuses demandes d’échantillonnage. Les premiers lancements se feront probablement en 2019.

Le Pdg du groupe, Johannes Schick, est parti en avril.

Oui, pour un projet personnel. Bien que cela soit toujours difficile de voir partir un dirigeant, son remplaçant, Georg Feith, a une grande expérience du métier. Il avait déjà travaillé dans le groupe CAG (la holding à laquelle appartient le verrier) à son démarrage et fait partie du board de Stölzle.

Alissa Demorest

Formes de Luxe
1 /

Stölzle Masnières va de l’avant

{ "product_id": "090C", "uuid": "F8F677DB3F4D735CA4D2991CB9656686", "run_date": "2016-09-12T154443+0200", "filename": "Bebop_2_2016-09-12T154828+0200_F8F677.jpg", "media_date": "2016-09-12T154828+0200" }

© SO VISUAL

L'actualité formes de luxe

Nos articles les plus populaires

-
InnerWorkings : La croissance est dans le carton
-
Des pinceaux couture chez Cosmogen
-
Piramal mise sur l’Europe

ABONNEZ-VOUS À Formes de Luxe

JE M'ABONNE
Mars 2018 - N°123 Mai 2018 - N°124 Juillet 2018 - N°125