Formes de Luxe

Le magazine de l'emballage de luxe

Formes de Luxe

Spiritueux : les tendances 2018

Spiritueux : les tendances 2018

L’agence londonienne The Future Laboratory et l’institut IWSR ont récemment mis en lumière les tendances qui se dessinent dans le secteur des spiritueux. Nous en avons sélectionné quelques-unes qui ne manqueront pas d’influencer le marché, dès cette année.

 

Dans son rapport Future Forecast 2018, The Future Laboratory souligne l’impact des avancées technologiques sur le marché des spiritueux, qui se traduit notamment par le nombre croissant de boissons vieillis de façon artificielle. À l’instar du Thea One Reactor, un “réacteur high-tech” utilisé par la Lost Spirits Distillery (à Los Angeles), qui gère les procédés d’extraction et d’estérification pour accélérer le vieillissement. Cette méthode permettrait d’obtenir la complexité d’un rhum ou d’un whisky de 20 ans d’âge en seulement six jours, explique la marque.

Alors que la clarté et la transparence étaient traditionnellement un gage de qualité, les spiritueux non filtrés marquent des points, selon l’IWSR. Surfant sur le goût des consommateurs pour des produits les plus authentiques possible, « le caractère trouble du liquide va non seulement garantir la saveur, mais aussi souligner son côté plus naturel et moins trafiqué », note le rapport.

La couleur s’affirme également, portée par l’importance croissante des médias sociaux. Selon l’IWSR, les boissons colorées ont un impact visuel plus fort. « Si 2017 a prouvé une chose, c’est que la couleur détenait à la fois le pouvoir et la monnaie sociale », peut-on également lire.

Autre trait marquant, la premiumisation du marché stimule la croissance des boissons gazeuses. « Gins pétillants, cocktails effervescents, l’ajout de gaz à des boissons traditionnellement plates devient un domaine d’exploration », explique l’IWSR.

D’un point de vue marketing, The Future Laboratory relève que les marques de spiritueux, déjà ancrées dans une logique de tradition et d’héritage, vont développer des marqueurs géographiques plus précis. Ainsi, la notion de “terroir” va faire son entrée dans le paysage marketing pour donner aux enseignes « un plus grand sens des lieux ».

Et si davantage de marques entendent localiser leurs origines pour se démarquer de la concurrence, la réduction des déchets gagne du terrain. En début d’année, les groupes Pernod Ricard et Diageo ont annoncé qu’ils allaient bannir pailles et agitateurs non biodégradables de l’ensemble de leurs activités dans le monde entier. Espérons que cette stratégie encouragera leurs homologues à faire de même.

Alissa Demorest

L'actualité formes de luxe

Nos articles les plus populaires

-
Pacollection casse les codes
-
Le sur-mesure selon Cartonnages & Belles Manières
-
Les Bouchages Delage & Tapì contemplent l’avenir

ABONNEZ-VOUS À Formes de Luxe

JE M'ABONNE
Mars 2019 - N°129 Mai 2019 - N°130 Juillet 2019 - N°131