Formes de Luxe

Le magazine de l'emballage de luxe

Formes de Luxe

Matali Crasset : un univers hors cadre

Matali Crasset : un univers hors cadre

Difficile de “catégoriser” le travail de Matali Crasset étant donné son vaste champ d’action : espaces d’expériences et de partage, hôtels, objets de décoration, mobilier… Néanmoins, il existe une approche commune dans son œuvre. « J’essaye toujours de faire un pas de côté et d’apporter une nouvelle logique à chaque projet », explique-t-elle. Dans le domaine de la création d’objet, il s’agit « surtout de l’idée de faire une fonction élargie, de ne pas être dans la micro-évolution. Ça ne m’intéresse pas de faire une nouvelle chaise pour faire une nouvelle chaise… Je veux apporter plus que l’usage, car le design embarque bien plus » ; pour les intérieurs « plutôt un travail sur des scenarii de vie, tout en essayant de les faire évolutifs ».

Dans le domaine de l’objet, Matali Crasset a imaginé une collection de vases pour La Manufacture de Sèvres – justement le genre d’exercice qu’elle s’est refusée à faire en début de carrière. « On faisait toujours dessiner des vases aux femmes, des rideaux… Mais ayant montré depuis que je peux faire autre chose, je ne suis pas considérée comme designer d’intérieur ». Au lieu de « proposer ma petite forme de designer dans la lignée des personnes qui ont dessiné pour Sèvres », elle s’est plongée dans les archives de la manufacture où elle a déniché une frise avec des dessins de contours provenant de différents modèles. « J’en ai fait des formes 3D et les ai imbriquées les unes sur les autres ; les deux formes créent un système évolutif, ce qui a donné la collection des Capes ». Une collaboration avec les équipes de la manufacture. Deux collections ont déjà vu le jour, et une troisième est en cours de réalisation. Cette dernière proposera des perforations dans la porcelaine (découpée à la main), des impressions sur les capes (des motifs façon couture), ou le rajout de pièces.

Côté packaging première, la designer a récemment collaboré avec le verrier américain O-I pour sa collection O-I Expressions. Elle avait pour mission de mettre en lumière les possibilités créatives de l’impression digitale sur verre. « Ce qui était particulièrement attirant dans ce projet c’est qu’il allait au-delà du pendant artistique ; il s’agit là d’une innovation qui va effectuer un profond changement sur le plan industriel ». Avec une centaine de bouteilles à sa disposition elle voulait sortir le verre de son contexte packaging, et donc a simplement retourné l’objet pour qu’il devienne un contenant d’air, « ce qui m’a amenée à l’idée de la capsule qui sert comme composant d’un vaisseau spatial ». Chaque élément du vaisseau est une traduction différente des décors possibles via l’impression digitale, y compris les textures en relief. Le verre
est-il une de ses matières de prédilection ? « J’utilise les matériaux pour ce qu’ils savent nous donner. Je travaille d’abord l’intention, ce que je veux donner aux gens et ça me donne un cahier des charges qui va faire en sorte que la matière et même la forme vont se définir toute seule. Si on est suffisamment précis, décalé et fort dans ce qu’on veut proposer comme scenario de vie, les matières arrivent par légitimité et non pas par ce qu’on est en harmonie avec l’une ou l’autre ».

Ce projet pour O-I, comme une grande partie du travail de Matali Crasset, revêt un aspect ludique. « Lorsqu’on m’a fait cette remarque pour la première fois, j’ai trouvé cela un peu réducteur, mais on m’a fait noter que “ludique” ça veut aussi dire expérimenter le monde, et ça, c’est une chose qui me tient à cœur !».

Alissa Demorest

Formes de Luxe
1 /

Matali Crasset : un univers hors cadre

La Manufacture de Sèvres

Matali Crasset

La Manufacture de Sèvres

La Manufacture de Sèvres

© Philippe PIRON

L'actualité formes de luxe

Nos articles les plus populaires

-
Rhum Caroni rend hommage à la culture caribéenne
-
Makeup : les accessoires tirent leur épingle du jeu en France

ABONNEZ-VOUS À Formes de Luxe

JE M'ABONNE
Septembre 2018 - N°126 Novembre 2018 - N°127 Janvier 2019 - N°128