Formes de Luxe

Le magazine de l'emballage de luxe

Formes de Luxe

Les tentures Tolkien : entre modernité et tradition

12/07/2019

    Les tentures Tolkien : entre modernité et tradition

    Si l’art de la tapisserie gagne en visibilité tant dans le domaine de la mode que celui du décor ces dernières années, c’est en partie dû au rayonnement de
    La Cité internationale de la tapisserie à Aubusson, centre névralgique
    en France de ce savoir-faire historique. Lauréat de la catégorie Parcours de l’édition 2019 du Prix Liliane Bettencourt pour L’Intelligence de la main,
    la Cité est actuellement en pleine production d’une œuvre majeure : la création de 13 tapisseries murales (plus un tapis de sol) tissées à partir de desseins originaux de J.R.R. Tolkien, auteur du Hobbit et du Seigneur des Anneaux.
    « Ce projet est un moyen pour la Cité de renouer avec la tradition des grandes tentures narratives des 17e et 18e siècles, plusieurs pièces qui déroulent une histoire. Tolkien est vite venu à l’esprit ! », explique Bruno Ythier, conservateur de la Cité. La sixième tapisserie de la série, actuellement en création, est un mélange de lin, de soie et de laine afin de pouvoir « jouer sur de multiples textures ». Pour le choix des couleurs, « nous avons approché l’œuvre en nous demandant comment Tolkien, à son époque, aurait choisi les teintures.
    Le résultat est un traitement très graphique du tissage, des couleurs pures et sans mélanges ; moins de couleurs, plus de technique et une laine plus grosse pour créer une tapisserie plus “textile’” », ajoute le conservateur. La tombée de métier pour ce sixième opus est prévue mi-septembre.

    Autre évènement en cours à la Cité est Le Mur et L’Espace, une exposition au Centre culturel et artistique Jean Lurcat (Aubusson), mettant en scène une trentaine d’œuvres exposées lors de la Biennale internationale de Lausanne dans les années 1960s. Les pièces sélectionnées ont « eu un effet sismique » sur la tradition de la tapisserie à l’époque, avec les premières œuvres
    en trois dimensions avec pour effet de « libérer la tapisserie du mur » ainsi que l’arrivée des créatrices/plasticiennes qui ont bouleversé ce métier d’art traditionnellement masculin avec leurs créations hors normes.

    La Cité, fondée en 2016 suite à son classement au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité par L’Unesco en 2009, est un lieu dédié à la transmission du savoir-faire et à la préservation d’un patrimoine historique.

    Alissa Demorest

    Formes de Luxe
    1 /

    Les tentures Tolkien : entre modernité et tradition

    L'actualité formes de luxe

    ABONNEZ-VOUS À Formes de Luxe

    JE M'ABONNE
    mars 2019 - N°129 mai 2019 - N°130 juillet 2019 - N°131