Formes de Luxe

Le magazine de l'emballage de luxe

Formes de Luxe

Konstantin Kakanias , le plaisir pictural

Konstantin Kakanias , le plaisir pictural

Dans le paysage de l’artiste, des illustrations botaniques éparses partagent la scène avec des personnages inspirés du monde de la mode et de ses excès.

Athénien de naissance, l’artiste Konstantin Kakanias, aujourd’hui basé à Los Angeles, partage son temps entre des projets commerciaux – une collaboration avec le créateur de parfums Frédéric Malle, une collection en édition limitée avec la marque de maquillage Nars en 2016 et la création de tissus et de papiers peints pour le décorateur d’intérieur Michael S. Smith, il y a deux ans – et son travail personnel. Si l’encre et la gouache demeurent sa marque de fabrique, il s’est récemment aventuré sur le terrain de l’aquarelle.

Konstantin Kakanias est peut-être plus connu pour son travail dans le monde de la mode, dont il a testé les eaux alors qu’il était étudiant à Paris. « Quand j’ai visité Paris pour la première fois à l’âge de 12 ans, j’ai vu le Palais Garnier et je me suis juré d’y revenir pour y vivre. J’ai fini par le faire et j’ai étudié au Studio Berçot. Marie Rucki, la directrice de cette école de design, m’a encouragé à ne pas suivre la voie traditionnelle du styliste de mode, mais à continuer à dessiner. Grâce à ses conseils, la création et la liberté rythment ma vie », explique l’artiste.

Tout au long des années 1980, il s’est spécialisé dans la création de tissus pour des clients tels que Saint Laurent, tout en publiant régulièrement ses illustrations chez Vogue, en France et en Italie. Et s’il est un personnage qui ressort de son travail d’illustrateur, c’est bien Mrs. Tependris, un personnage mondain qui a fait l’objet de livres, d’expositions et même d’enregistrements musicaux. Dans le même esprit, Konstantin Kakanias a représenté avec humour les défilés hauts en couleur des fashion weeks, lors de sa collaboration à T Magazine (la revue du New York Times).

Frédéric Malle est un proche de l’artiste depuis plus de vingt ans. « Ma mission pour l’un de nos premiers projets ensemble, le livre On Perfume Making, était d’associer chaque parfum à une image : pas seulement les essences, mais aussi l’esprit même du parfum. Travailler avec Frédéric est merveilleux car il vous laisse une liberté totale… mais avec une longue laisse ! » Konstantin Kakanias a également créé les fresques qui décorent les murs du magasin de la marque à Los Angeles : des esquisses de plantes botaniques à grande échelle, en noir et blanc. Leur dernière collaboration est un jeu digital mettant en scène quelque 200 dessins, qui servira de questionnaire en ligne pour permettre au consommateur de mieux cerner le type de parfum qui convient à sa personnalité.

L’artiste travaille actuellement sur un projet de packaging pour une grande marque de luxe française dans l’univers de la cosmétique, ainsi que sur un livre pour le joaillier américain Tiffany. Et avec Frédéric Malle, il s’apprête à cocréer un parfum, « une édition spéciale pour laquelle je dessinerai une partie ou la totalité du packaging », note l’artiste. En attendant, il nous donne rendez-vous à Athènes, début juin, où il exposera son travail personnel dans deux galeries : l’occasion d’entrevoir un côté plus méconnu de son œuvre attachante.

Alissa Demorest

Formes de Luxe
1 /

Konstantin Kakanias , le plaisir pictural

© hasselblad 85184 Frederic Malle 3 001

© hasselblad Malle, Frederic 172756 009

© Marc Patrick/BFA.com

© hasselblad Malle, Frederic 172756 010

L'actualité formes de luxe

Nos articles les plus populaires

-
Innovations Luxe Pack Monaco : bouchage & capots
-
Louis Vuitton parfume la maison
-
Question de Matière selon American Supply

ABONNEZ-VOUS À Formes de Luxe

JE M'ABONNE
Juillet 2018 - N°125 Septembre 2018 - N°126 Novembre 2018 - N°127