Formes de Luxe

Le magazine de l'emballage de luxe

Formes de Luxe

Wrapology s’aventure dans le mono-matériau

12/04/2019

Wrapology s’aventure dans le mono-matériau
Mike Pickles

Chez Wrapology écologie rime avec mono-matériau : 100 % papier et/ou carton, la nouvelle gamme éco-conçue du fournisseur britannique a été baptisée « I Am Sustainable ». Et elle sera lancée le 5 juin prochain, à l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement.

Le premier conseil de Tom Bosanquet aux marques qui souhaitent opter pour des emballages plus respectueux de l’environnement ? « Mixer le moins possible de matériaux différents ». Un conseil que le fondateur de l’entreprise londonienne, spécialisée dans la fabrication d’étuis, de coffrets et d’écrins pour l’industrie du luxe, est  le premier à suivre. Avec I Am Sustainable, collection mono-matériau par excellence, c’est en effet une gamme exclusivement façonnée sur supports papier et carton (100 % recyclables et labélisés FSC) que Wrapology proposera à ses clients dès le mois de juin prochain. Entre encres acryliques et colles à l’eau, ici, même les poignées des sacs boutique sont en papier. En papier tricoté, s’il vous plaît : « nous sommes convaincus que ce type de matériau constitue l’avenir du sac de transport de luxe. Ces anses en papier tricoté sont d’une solidité à toute épreuve, et pour être parfaitement honnête, le seul problème que nous avons rencontré aura été de convaincre nos clients qu’il s’agissait bel et bien de poignées en papier… tous étaient persuadés que c’était en fait du coton ou du plastique… ».

La gamme a déjà été présentée à certains partenaires clés de Wrapology
(Coty, Estée Lauder, L’Oréal…). Qui l’ont manifestement validée. Une façon pour l’entreprise de coller aux attentes de ses plus fidèles clients : « nous n’avons rien laissé au hasard, les rubans sont fabriqués à partir de PET recyclé et nous avons intégré des bio-plastiques dégradables à base de bambou ». Objectif : obtenir un packaging « réellement écologique ». « Produire un packaging véritablement durable nécessite une connaissance approfondie du cycle de vie du produit, du berceau au tombeau. Parce que nous n’entendons pas nous contenter de faire du green washing, nous avons défini différents indicateurs clés de durabilité capables de couvrir l’intégralité de la chaîne ». Des indicateurs dont Tom Bosanquet espère que les consommateurs feront bon usage pour opérer des arbitrages (plus) éclairés en matière de durabilité.

Christel Trinquier

Formes de Luxe
1 /

Wrapology s’aventure dans le mono-matériau

© Mike Pickles

© Mike Pickles

© Mike Pickles

L'actualité formes de luxe

ABONNEZ-VOUS À Formes de Luxe

JE M'ABONNE
mars 2019 - N°129 mai 2019 - N°130 juillet 2019 - N°131