Formes de Luxe

Le magazine de l'emballage de luxe

Formes de Luxe

Tapì, la deuxième vie des résidus de distillation

11/01/2018

    Tapì, la deuxième vie des résidus de distillation

    Donner une seconde vie aux résidus de la distillation intéresse marques et fabricants en quête de solutions de packaging éco-conçu. Le cartonnier DS Smith, le papetier Favini et la maison de champagne Veuve Clicquot avaient innové en 2015, en utilisant les résidus de raisin de champagne comme matériau de base pour un étui 100% biodégradable et recyclable. L’Italien Tapì, spécialiste du bouchage, relève à son tour le défi avec ABOR, un projet qui consiste à récupérer les résidus de la distillation des matières premières utilisées dans la production de spiritueux : orge, marc, malt, canne à sucre, maïs, seigle, agave et genévrier, pour n’en nommer que quelques-uns. Les déchets sont combinés à d’autres matériaux pour créer des bouchons écologiques, mais également hermétiques et inertes.

    Alissa Demorest

    Formes de Luxe
    1 /

    Tapì, la deuxième vie des résidus de distillation

    L'actualité formes de luxe

    ABONNEZ-VOUS À Formes de Luxe

    JE M'ABONNE
    mars 2019 - N°129 mai 2019 - N°130 juillet 2019 - N°131