Formes de Luxe

Le magazine de l'emballage de luxe

Formes de Luxe

Paptic lance sa première collection

22-07-19

Paptic lance sa première collection

En adéquation avec son slogan « Not paper, not plastic » (« Ni papier, ni plastique »), Paptic entend bien « se forger une catégorie qui lui est propre ». Créée il y a quatre ans par un trio d’ingénieurs du Centre de recherche technique de Finlande VTT, cette entreprise finlandaise commercialise désormais sa première famille de produits. La collection, baptisée Tringa, sert principalement à la confection de sacs, mais se prête également à de nombreuses autres applications tels que les emballages d’e-commerce, les papiers cadeaux et les matériaux de revêtement. Elle se décline en trois grammages : 60 g/m2, 80 g/m2 et 110 g/m2, ce dernier étant indéchirable et deux fois plus solide qu’un papier kraft traditionnel (ainsi que résistant aux liquides renversés et à la pluie), selon Kari Laukkarinen, directeur commercial de Paptic. Le matériau peut aussi se coudre, se zipper ou encore se souder.
En termes de décor, et d’impression (flexo, offset, numérique, sérigraphie et jet d’encre), il est adapté aux procédés d’estampage, d’embossage et de vernissage.

L’origine du toucher doux et de la haute résistance de Paptic demeurent des secrets biens gardés. Le fabricant révèle cependant que ce matériau est produit à partir de fibres de cellulose et des mêmes additifs chimiques que ceux utilisés pour la papeterie traditionnelle. Son procédé de fabrication repose toutefois sur une technologie dite de « foam-forming » qui, d’après Paptic, en fait une matière plus respectueuse de l’environnement dans la mesure où elle consomme environ 40 % moins d’eau que les papiers conventionnels. Elle est, en outre, recyclable avec les cartons classiques.

Tringa découle de la première série de production à l’échelle industrielle de Paptic qui a débuté à l’automne dernier avec une entreprise partenaire en Allemagne. Le fournisseur s’est fixé pour objectif d’acquérir sa propre chaîne de production exclusive, dotée de la technologie Paptic. La troisième étape du développement consistera à atteindre une capacité de fabrication de 30 000 tonnes de divers grades du matériau.

« Cette collection n’est que le début de notre aventure. Après le textile, le papier et le plastique, nous considérons Paptic comme la quatrième dimension ! », s’enthousiasme Kari Laukkarinen. Le lancement d’une seconde famille de produits est prévu plus tard dans l’année.

Alissa Demorest

Formes de Luxe
1 /

Paptic lance sa première collection

L'actualité formes de luxe

ABONNEZ-VOUS À Formes de Luxe

JE M'ABONNE
Mars 2019 - N°129 Mai 2019 - N°130 Juillet 2019 - N°131