Formes de Luxe

Le magazine de l'emballage de luxe

Formes de Luxe

Matériaux écologiques : les nouveaux venus

Matériaux écologiques : les nouveaux venus

La demande des marques dans le domaine des matériaux éco-conçus s’accélère. Ces dernières cherchent des solutions allant au-delà de la simple version recyclée des matières traditionnelles, qu’il s’agisse du verre, du papier ou du carton. Voici quelques matériaux “dernier cri”, qui sauront trouver leur place dans l’univers du packaging de luxe.

Sulapac

L’entreprise finlandaise a lancé son matériau éponyme, en fin d’année dernière. Biodégradable grâce à sa base de bois, résistant à l’eau et à l’huile, il est décrit comme le premier matériau écologique destiné au luxe à pouvoir être produit en masse. Sulapac peut être fabriqué avec les mêmes process que pour la plasturgie : moulage par injection, extrusion ou moulage par soufflage. Un brevet est en cours.

Karta-Pack

Proposé par le fabricant californien PulpWorks, Karta-Pack est composé de fibres à 100 % issues du recyclage de coton (en provenance de l’habillement) et de papier. Au toucher, il combine la douceur du textile à la rigidité du plastique. Initialement conçu pour les blisters, Karta-Pack pourrait bien se faire une place dans le packaging haut de gamme, non seulement en raison de son origine naturelle, mais aussi grâce à ses multiples textures et couleurs. Biodégradable, il pourrait, selon le fabricant, concurrencer le plastique en termes de coût.

Woodoo

La start-up française Woodoo propose un matériau à base de bois. Trois fois plus résistant que le bois brut et légèrement transparent, il offre une grande variété de possibilités décoratives. Le processus de fabrication mis en œuvre permet d’extraire une grande partie de l’air naturellement présent dans le bois (jusqu’à 90 % pour certaines essences), afin de laisser une majorité de lignine. Une résine organique altérant la matrice cellulaire du bois est ensuite injectée. Cette méthode de transformation brevetée affecte la porosité du support, le rendant plus résistant. Livré en feuilles, Woodoo pourrait être utilisé sur les capots ou en revêtement de coffrets notamment.

Paptic

Matériau à base de papier fabriqué par une société finnoise, Paptic offre les avantages du plastique sans en avoir l’impact écologique néfaste. Composé principalement de fibres de bois provenant de sources durables, Paptic (d’une épaisseur de 30 à 200 micromètres) contient de 60 % à 85 % de matière organique et est donc recyclable. Résistant à l’eau, il offre une élasticité plus importante que les produits papier classiques, ainsi qu’un toucher agréable résultant du processus de collage des fibres. Paptic peut être fabriqué sur les lignes existantes et ne demande donc aucun investissement additionnel en outillage.

Grass Paper

Le papetier allemand Scheulfen remplace la pulpe de bois par de l’herbe pour sa gamme Grass Paper. Contenant jusqu’à 50 % de fibres d’herbe, la gamme est composée de trois références : Graspapier, destiné aux applications graphiques, Greenliner, pour le carton ondulé et les emballages de luxe, et Phenogras, qui combine par stratification son carton de pure pâte blanchie (SBS) Phenolux à Greenliner. Phenogras existe en 390 g/m2. La production d’herbe – une matière première rapidement renouvelable – nécessite bien moins d’eau que la pulpe de bois, ce qui permet de réaliser une économie d’énergie allant jusqu’à 80 % par tonne.

Alissa Demorest

Formes de Luxe
1 /

Matériaux écologiques : les nouveaux venus

Woodoo, le bois translucide

Karta-Pack

Paptic

Schuefelen

Sulapac

Sulapac

L'actualité formes de luxe

Nos articles les plus populaires

-
Cognac : les exports grimpent encore en 2018
-
Spiritueux : les tendances qui se profilent
-
Axilone : vers un nouveau cap

ABONNEZ-VOUS À Formes de Luxe

JE M'ABONNE
Septembre 2018 - N°126 Novembre 2018 - N°127 Janvier 2019 - N°128