Formes de Luxe

Le magazine de l'emballage de luxe

Formes de Luxe

Les papiers de création en mode PCR

Les papiers de création en mode PCR

Approvisionnement au local, recyclage intégral des déchets de production, utilisation d’énergies alternatives (photovoltaïque ou hydro-électrique)
ou encore labélisations et certifications en séries (FSC, REACH, Blauer Engel…) : aiguillonné par une demande de plus en plus pressante des marques, aucun papetier n’échappe au grand élan sustainable. Or, dans l’industrie
papetière – peut-être plus qu’ailleurs –, développement durable rime avec
100 % global, mais aussi et depuis quelques années déjà, avec post-consumer waste (pour des papiers soit hybrides, soit 100 % PCW). Une option qui fait débat. Président des historiques Papeteries de Montségur, Remi Danglade attaque en frontal : « le PCR n’est qu’un argument marketing. Tous les papiers sont recyclables mais a-t-on conscience du coût environnemental des process de recyclage, notamment en ce qui concerne le désencrage, formidablement énergivore et polluant ? À Montségur, au post-consumer waste, nous préférons le pré-consumer waste : nos papiers de soie intègrent jusqu’à 50 % de fibres recyclées mais il s’agit de fibres vierges, recyclées “maison”, à partir de nos propres chutes de production ».

Christel Trinquier

Formes de Luxe
1 /

Les papiers de création en mode PCR

L'actualité formes de luxe

Nos articles les plus populaires

-
Pochet du Courval récompensé au Fifis
-
Comte de Grasse dévoile ses ambitions
-
Yanghe traduit les codes locaux

ABONNEZ-VOUS À Formes de Luxe

JE M'ABONNE
Mars 2019 - N°129 Mai 2019 - N°130 Juillet 2019 - N°131