Formes de Luxe

Le magazine de l'emballage de luxe

Formes de Luxe

Le calage, c’est chic !

Le calage, c’est chic !

Le calage, élément avant tout fonctionnel, s’affirme de plus en plus comme un accessoire esthétique. Il peut aussi participer au rituel d’ouverture, comme le démontre Chanel avec L’Eau N°5 et Gabrielle, dont les flacons sont protégés par une élégante coque de papier spécial épousant leurs contours. Leur silhouette se dévoile ainsi à l’ouverture de l’étui. Pour les extraire de cet habillage, on les tire par le capot, selon une gestuelle inhabituelle.

De nouveaux matériaux sont effectivement en train d’émerger. Dans le cadre d’un nouveau concept de coffret cosmétique, Metsä Board a mis au point un calage intégré, qui se met en forme par un procédé inspiré du thermoformage. Conçu à partir de pulpe de bois et d’un petit pourcentage de canne à sucre le rendant moins cassant, il est d’un poids très allégé.

Pour mieux soutenir le positionnement d’un produit, une marque peut recourir à un matériau inhabituel. Pour son édition limitée Fût 65, Karukera a opté pour un calage en liège naturel dans un coffret en chêne, le tout en accord avec l’image d’authenticité du rhum concerné.

Plus classiques, les cales en carton micro-cannelure peuvent néanmoins faire dans la fantaisie. DS Smith propose pour cela plusieurs solutions : coloration dans la masse, impression de motifs en flexo, embossage d’un logo, découpe ornementale en forme d’étoile, de fleur ou autre.

Pour leur part, les Papeteries de Montségur s’ingénient à renouveler le papier de soie, en lui apportant des effets métallisés et nacrés, du flocage partiel ou encore du parfum. Leur nouveauté : des cheveux d’ange en papier de soie destinés au transport d’achats e-commerce, pratiques, propres et dotés d’un meilleur pouvoir d’absorption que les frisures de papier.

Même les cales en plastique thermoformé montent en gamme, comme en témoigne Cosfibel à travers des créations maison : faux métal facetté recouvert d’un spray de métallisation ou simili bloc de glace dont le bleuté découle du papier imprimé en dégradé, qui habille la boîte. Pour sa part, Jean Bal propose un marquage à chaud sur polystyrène floqué, réalisé au moment du thermoformage et sans reprise. Détail supplémentaire : sur un flocage noir, les motifs deviendront gris argent.

Ceci est un extrait de notre dossier, Les dessous du packaging, paru dans le numéro de mai 2018 de Formes de Luxe.

Pascale Ruchon

Formes de Luxe
1 /

Le calage, c’est chic !

HyperFocal: 0

© J.GIRAL

L'actualité formes de luxe

Nos articles les plus populaires

-
Innovations Luxe Pack Monaco : bouchage & capots
-
Louis Vuitton parfume la maison
-
Question de Matière selon American Supply

ABONNEZ-VOUS À Formes de Luxe

JE M'ABONNE
Juillet 2018 - N°125 Septembre 2018 - N°126 Novembre 2018 - N°127