Formes de Luxe

Le magazine de l'emballage de luxe

Formes de Luxe

Eastman optimise le potentiel du plastique recyclé

23/10/2019

Eastman optimise le potentiel du plastique recyclé

L’optimisation du plastique recyclé est en ligne de mire chez Eastman.
Le fabricant travaille à mettre au point des matières plastiques capables de s’autorégénérer grâce à des modes de recyclage complémentaires.
Pour mettre à profit le recyclage mécanique traditionnel, il lance Cristal Revēl, un copolyester composé de 40 % de PCR qui peut être moulé dans des épaisseurs allant jusqu’à 15 mm sans cristalliser, donc en gardant la transparence d’un PETG classique. En fin de vie, il peut rejoindre la filière de recyclage du PET.

Au salon Luxe Pack Monaco, le groupe américain a aussi présenté
une seconde version de Treva, son bioplastique lancé il y a un an en alternative à l’ABS. Celui-ci garde son taux de 48 % de matière cellulosique mais, dans la part restante, on compte désormais 23,5 % de recyclé et seulement 28,5 % de matière vierge d’origine fossile. Le recyclé utilisé en l’occurrence est issu du processus de recyclage chimique d’Eastman. Par rapport au recyclage mécanique, son avantage est de pouvoir traiter et décontaminer de leurs impuretés les plastiques les plus divers pour en refaire des monomères.
Le groupe fait évoluer le processus en l’orientant vers le recyclage du
polyester. Ce polyester recyclé pourra entrer en importante proportion dans
les copolyesters transparents de sa gamme Glass Polymer destinée à la cosmétique, ceci sans compromis sur la qualité. Eastman compte démarrer une unité dédiée à cette technologie d’ici deux ans ou deux ans et demi.

Pascale Ruchon

L'actualité formes de luxe

ABONNEZ-VOUS À Formes de Luxe

JE M'ABONNE
mars 2019 - N°129 mai 2019 - N°130 juillet 2019 - N°131