Formes de Luxe

Le magazine de l'emballage de luxe

Formes de Luxe

Bormioli Luigi réfléchit la lumière

Bormioli Luigi réfléchit la lumière

Federico Montali, responsable communication flaconnage chez Bormioli Luigi, nous détaille les avantages esthétiques, mais aussi fonctionnels de Prisma, une nouvelle technique de parachèvement mise au point par le verrier italien.

Qu’apporte Prisma au marché du flaconnage ?

Cette technique, qui consiste à apposer un coating transparent à l’extérieur du flacon, confère une brillance accrue ou un effet iridescent à la surface du verre. Sa mise en œuvre dans un environnement sous vide permet de déposer des couches pures et extrêmement fines de sels métalliques qui apportent un indice de réfraction bien supérieur à celui du verre. L’appose couvre entièrement le flacon, même sur les formes les plus complexes et sur toute la surface, y compris les épaules, le pied et la base.

Aussi résistante qu’un laquage traditionnel, une surcouche protectrice est ensuite appliquée sur le coating. Et celle-ci peut être colorée sans que le verre perde en brillance. Pour mettre au point cette technologie, utilisée dans le traitement des verres optiques, nous avons cherché en dehors de nos métiers traditionnels.

Quelles sont les possibilités de décor sur une surface traitée ?

Tout décor organique est possible. Laquage opaque ou translucide, uni ou dégradé, pose d’accessoires… les techniques à basse température offrent un large choix.

D’autres propriétés sont-elles à l’étude pour Prisma ?

Prisma a d’abord été imaginé comme décor. Outre son attrait esthétique, nous explorons l’appose de matières diverses, mais toujours sous vide. Celles-ci pourraient par exemple avoir des fonctions antibactériennes ou anti-UV. On peut aussi imaginer un traitement qui ne laisse pas de traces des empreintes digitales sur la surface du verre.

Quel est son impact d’un point de vue écologique ?

Prisma a zéro impact environnemental car avec le sous-vide, nous n’utilisons pas de solvant et il n’y a pas d’émission de gaz.

Prisma a été conçu uniquement pour le flaconnage ?

Oui, la technique a été développée pour notre cœur de métier, et nous avons déjà un projet en développement. Mais il est tout à fait adapté aux bouteilles de spiritueux. Le seul impératif, c’est la surface en verre.

Avez-vous d’autres projets dans vos cartons ?

Dans le marché actuel, la valeur de l’objet est de plus en plus axée sur le décor, et de moins en moins sur le verre ! Alors, oui, une autre innovation sera dévoilée à l’occasion de Luxe Pack Monaco, en octobre, mais je n’en dirai pas plus.

Alissa Demorest

Formes de Luxe
1 /

Bormioli Luigi réfléchit la lumière

L'actualité formes de luxe

Nos articles les plus populaires

-
Tisser le lien entre luxe et éco-conception
-
Elisabetta Bonuccelli, la beauté du détail
-
Innovations Luxe pack Monaco : Papier et Carton

ABONNEZ-VOUS À Formes de Luxe

JE M'ABONNE
Juillet 2018 - N°125 Septembre 2018 - N°126 Novembre 2018 - N°127